NOTRE APPROCHE

 

14

Comment reconnaître et se défendre contre les VIRUS, cyber-attaques et autres menaces en ligne ? Découvrez la réponse rapidement et facilement dans notre historique des menaces en ligne.

Menaces en ligne

La plupart d’entre nous passe énormément de temps sur Internet, aussi bien dans le cadre professionnel que personnel. Le monde en ligne est rempli de cyber-menaces qui peuvent affecter les utilisateurs non protégés. Non seulement financièrement mais aussi personnellement.

Types de cyber-menaces

Les différents types de logiciels malveillants incluent les logiciels espions, les logiciels publicitaires, les virus, les chevaux de Troie, les vers informatiques, les rootkits, les logiciels de rançon et les détourneurs de navigateur. Grâce à ces outils, les hackers peuvent s’emparer de vos mots de passe et informations bancaires, verrouiller votre téléphone et demander une rançon, effacer vos données personnelles, ralentir votre ordinateur etc.

Protégez-vous contre les cyber-attaques

Il n’y a pas de meilleure façon de reconnaître, de supprimer les virus et de s’en préserver que d’utiliser un antivirus et anti-malware.

Après avoir lu toutes les menaces informatiques, il est certain que vous ne verrez plus jamais vos outils informatiques, ordinateur, tablette, Smartphone et autres internet, Wifi, Bluetooth, de la même manière.

C’est le but que nous recherchons.

La peur n’est pas le meilleur moyen de lutter contre, mais c’est pour vous inciter à prendre des précautions souvent élémentaires en amont.

Les enfants et vous-même, allez devoir vivre avec une autre vision du monde et il est nécessaire d’anticiper ces menaces connues pour la plupart, avec une grande vigilance.

Les robots font partis de notre espace, donc vivons avec puisque c’est nous qui les avons voulus. Les robots ne font que « répondre », lorsque vous remplissez des formulaires en lignes, si tout est juste ou non d’une manière préprogrammée, elles aussi automatisées et impersonnelles. Exemple : Pour  faire un passeport ou une carte d’identité en ligne, jusqu’au paiement ; Pour vous enregistrer à un abonnement qui vous est refusé parce que vous n’avez pas fournis les « bons renseignements » ; Pour installer un programme informatique; Pour faire des commandes en ligne en choisissant jusqu’au moyen de livraison (adresse) et de facturation (adresse)  et effectuer le paiement par carte bancaire ; Pour faire une réclamation quand vous n’êtes pas satisfait et que l’on vous oblige à choisir des sous menus, pour décrire…, enfin votre problème ; Pour acheter des produits en ligne où vous êtes le « créateur du produit » ; La liste est longue  et vous remarquerez que derrière tout cela vous générez l’achat, mais vous devez répondre aussi aux problèmes du logiciel alors que c’est vous « LA VICTIME ».

Attention de ne pas confondre les « robots », avec l’Intelligence Artificielle que l’homme met en place avec des logiciels sophistiqués. Nous pouvons refuser l’I.A, en ne donnant pas suite à « ce qui en est le résultat », comme les voitures dites autonomes, qui vont augmenter les RISQUES, donc augmenter aussi les primes d’assurance et réduire les libertés. Monteriez vous dans un avion si vous saviez que  les 4/5 ème du parcours se feront en pilotage automatique, même l’atterrissage dans le brouillard ?

Personnes ne pourra empêcher le détournement de l’informatique, par des Hackers (pirates informatiques).

L’homme à toujours voulu et veut s’approprier le bien de l’autre. C’est ainsi.

Imaginer ce qui se passera, lorsque que des « pirates informatiques » prendrons possessions du logiciel d’une voiture, des services d’un état, à des fins de cahots ? Pensons y cela nous motivera pour vous protéger.

Lorsque vous prenez une assurance accident , ce n’est pas pour avoir un accident demain, et bien pour les anti-virus c’est identique.  « Il vaut mieux prévenir que guérir ».

Jacques Guillet / Mai 2018.

Publicités